Les Nouvelles de Versailles se font aujourd’hui 20 février l’écho du projet de supermarché coopératif qui fédère actuellement des habitants de Versailles Grand Parc (nous, en fait ^^ ). Retour sur l’article.

Un projet initié par une Versaillaise, Inès Vallette

Si l’article des Nouvelles de Versailles permet de jeter les feux de la rampe sur ce projet citoyen, il ne rend pas tout à fait honneur au concept, sans malice de la journaliste, cela va de soi, mais un peu maladroitement. C’est en effet bien sous l’impulsion d’Inès Vallette, Versaillaise, que le projet s’aventure aujourd’hui sous les feux de la rampe, mais ce projet se veut collaboratif avant tout.

Mais un projet collaboratif avant tout

C’est donc bel et bien dans cet esprit collaboratif qu’un collectif est né et se constitue, sur un mode de gouvernance participative. Aujourd’hui, le collectif s’agrège en réunissant des habitants séduit par l’économie sociale et solidaire de Versailles et de l’intercommunalité de Versailles Grand Parc, en dépassant largement les frontières de collectifs existants comme Alternatiba Versailles ou les Colibris, pour ne citer qu’eux.

Contactez-nous !

5 + 9 =